Tel : 02.96.38.02.31 eco22.nd.kermaria-sulard@e-c.bzh
La semaine du réenchantement à l’école

La semaine du réenchantement à l’école

Juste avant les vacances d’hiver, du lundi 4 au vendredi 8 février 2019, nous avons vécu à l’école la semaine du réenchantement sur le thème de « la responsabilité en partage », organisée par l’Enseignement Catholique. Au cours de cette semaine haute en couleurs, petits et grands, nous avons tous travaillé sur des projets communs.

Lundi et mardi verts : chaque classe a travaillé sur la réalisation d’une affiche en vue de l’élaboration du règlement sur la cour de l’école. Nous avons établi un constat de ce qui va, de ce qui ne va pas, de ce que l’on peut changer et des besoins sur la cour.

Le mardi matin : les rapporteurs, les maîtresses, et les ASEM ont participé à une table ronde au cours de laquelle nous avons mis en commun nos constats et propositions, en vue de l’élaboration du règlement de la cour de récréation.
Parmi les propositions, nous avons par exemple, à la demande des élèves, mis en place sous le préau un coin « zen » destiné au calme et au repos.

Le jeudi après-midi était placé sous la couleur jaune : atelier cuisine pour tout le monde : en moyenne et grande section, nous avons cuisiné de délicieuses crêpes, en CP/CE1, de succulents croissants sucrés, en CE1/CE2, d’excellentes gaufres et en CM1/CM2 de drôles de saucissons au chocolat accompagnés de tartelettes aux pommes. Nous avons ensuite décidé de partager toutes ces petites douceurs avec nos copains des autres classes.

 

Pour le vendredi matin, nous avions choisi la couleur bleue, bleu comme l’eau, et avons réalisé des activités en lien avec nos projets de classe et notre projet d’école sur l’eau, les océans et le respect de l’environnement.

 

La journée de la fraternité

La journée de la fraternité

Toute l’école a vécu un moment de fête et de fraternité le 7 décembre.
Cette journée a commencé par une célébration avec le Père Albert, les élèves, les parents, les amis de l’école, les  enseignantes, les asems…
Puis chaque classe a organisé un débat autour de la différence après avoir lu l’album “La petite casserole d’Anatole”. Enfin, chaque enfant a pensé et écrit un message fraternel sur un petit ange. L’ensemble de ces anges forme aujourd’hui une belle guirlande sous le préau.
C’était une vraie journée de complicité et de partage.
Merci à tous !

 

 

L’eau, une ressource précieuse

L’eau, une ressource précieuse

Le 14 décembre, les CP/CE1/CE2 ont eu une intervention avec Monde et Nature sur le thème de l’eau. Ainsi les élèves ont répondu à certaines questions et sont maintenant sensibilisés sur le fait que l’eau est une ressource précieuse.

L’eau c’est quoi ? Où la trouve-t-on ?
On la trouve dans la piscine, la mer, une mare, cela peut-être un  milieu de vie pour des animaux aquatiques…

Est-ce que nous pouvons vivre sans eau ?
Non, nous ne pouvons pas vivre sans eau. Lorsque nous respirons, nous perdons de l’eau, nous devons donc nous réhydrater…

 

Aujourd’hui , pourquoi parle-t-on des problèmes de l’eau ?
Aujourd’hui l’eau est polluée avec des déchets jetés…

Les enfants ont également abordé les différents états de l’eau

Sous l’action du froid, l’eau passe de l’état liquide à l’état solide (3 exemples d’eau à l’état liquide : rivière, fleuve, ruisseau ; 3 exemples d’eau à l’état solide dans la nature : la glace, la grêle, la neige).

 

Sous l’action de la chaleur, l’eau passe de l’état solide à l’état liquide. Et si on laisse la chaleur agir, l’eau se transforme et devient un gaz qui s’appelle la vapeur d’eau. C’est invisible. Je ne peux pas la dessiner car c’est un gaz.

La vapeur d’eau se regroupe et au contact du froid forme un nuage, du brouillard ou de la brume. Attention, ce n’est pas de la fumée (la fumée c’est lorsque l’on brûle du bois par exemple.). Dans une maison cela va sur la vitre. On voit des gouttes.  L’eau qui se transforme en gouttelettes est appelée condensation.

D’où vient le sucre ?

D’où vient le sucre ?

D’un animal ou d’un végétal ?

Beaucoup d’aliments contiennent du sucre. En revanche, pour fabriquer du sucre, on utilise soit la canne à sucre soit la betterave sucrière.
Nous avons mis les morceaux dans une casserole et nous les avons recouverts d’eau. Ensuite, nous les avons cuits pendant 30 minutes environ.
Yoann, ayant apporté à l’école des betteraves sucrières, nous avons essayé de les transformer en sucre.

Télécharger (PDF, 546KB)